Pages

lundi 27 mars 2017

Tatation suprême!

Je me tate.

Je me tate à revenir ici. Clairement, j'ai envie de bloguer, mais très honnêtement je ne sais pas comment.
Avant c'était facile, vous parler d'Honey, de Mata, de ma vie, mes petites créations à l'occasion... Mais là c'est différent. J'avais un besoin de combler un peu ma vie avant, et je le faisais très bien avec vous (attention, c'est positif). Aujourd'hui, je suis comblée. Bon en vrai j'ai des petits trucs à travailler comme la confiance en soi, la perte de poids (bah oui parce que dis toi que, autant la rupture m'en a fait perdre 30, autant de me remettre à vivre avec quelqu'un m'en a fait reprendre 15 <_< ) et aussi, accessoirement, mon avenir.
Bon ok, là je crois que je vais te raconter ma vie. Un peu.

Alors, déjà, pour te faire une idée, dis toi que je suis passée de la taille 48 à la taille 42 (sans perdre mes jambons, sinon c'était pas drôle). Le truc genre... VICTOIIIIIIIIIRE. Me restait, en février dernier, 10kg à perdre pour me sentir bien. Et puis, bossant dans un lycée, ayant des heures à faire, tu fais plus attention à rien, tu manges vite, tu regardes plus tes quantités, tes crises de vertiges reviennent donc tu pallies comme tu peux avec du sucre, t'emménages avec ton mec ET BIM, un rendez-vous chez l'anesthésiste en février dernier, 15kg de repris. Et là, tu désespères. Parce que tu as envie de reprendre les choses en main, avec cette fois une activité physique, MAIS, tes pieds avec leur forme bizarre que tu te trimballes depuis ta naissance, en fait c'est une malformation (les gnongnonnnns) et du coup faut pimper. L'un après l'autre par choix, le droit passe sous la scie fin février et là, t'apprends que t'es handicapée pendant 1 mois. Alors tu vas me dire, y'a des trucs à faire en activité sportive qui ne nécessite pas l'usage du pied... DÉTROMPES TOI! Même si effectivement il existe des exercices au sol, le kiné te le déconseille et tu comprends vite pourquoi. Un truc qui s'appelle l'afflux sanguin... Quand tu mets 15min à te lever avant de pouvoir poser ne serait-ce que le talon, tu te dis que c'est la fin du monde. Parce que mine de rien, quand tu sens cet afflux, tu te rends compte qu'il se fait en permanence dans le pied. Et tu regrettes d'avoir dit au chirurgien "Vas-y mon pote, on opère!". Mais bon, malgré cela, j'ai quand même repris quelques exercices une fois les fils retirés. C'est pas le sport de fifou mais ça fait du bien. Du coup, même si j'attends le kiné pour pouvoir enfin remarcher normalement, j'ai hâte que la cicatrice soit intégralement résorbée pour reprendre la piscine. Et finalement c'est pas plus mal, parce que j'ai des copines qui veulent nager avec moi, et mon mec a décidé lui aussi de perdre du poids (non, mais, tu le connais pas, tu l'as jamais vu mais il est juste parfait, même son bidou rempli de bière).

Bon du coup, la confiance en soi ça rejoint vachement la perte de poids qui doit se faire. Parce que, j'ai beau toujours rentrer dans mon 42 (oui, on est d'accord, c'est traitre), mes boobs ont repris une taille hyper conséquente (n'en déplaise à certain), mes jambons sont toujours aussi gros et mon bide a développé une forme que je ne lui connaissait pas.

L'avenir maintenant... Alors tu sais pas, mais depuis 2015 je suis assistante d'éducation (surveillante, pionne, rayez la mention inutile). J'ai changé d'établissement à la rentrée 2016, grosso merdo de 60 élèves en 2015, je suis passée à un bon gros lycée de 1400 élèves. Et j'adore ça. Jy suis peu car à mi-temps et surtout la nuit, mais j'aime tellement ce métier. Bon, métier en fait je sais pas si ça se dit, parce que clairement pour beaucoup (trop) de personnes, ce n'en est pas un, c'est plutôt un job d'appoint "en attendant". Mais crois moi que parfois il en faut, parce que si moi j'ai eu l'impression d'avoir une adolescence un peu difficile, pour certains gamins, si on n'était pas là, ce serait encore plus compliqué. Je pense qu'on n'a jamais estimé nos surveillants quand on était au lycée, mais clairement leur rôle est super important (attention je me jette pas des fleurs hein...). Du coup, vu que je kiffe grave ce que je fais, mais que (bah oui, y'a un mais), on ne peut être surveillant que 6ans dans sa vie (sauf dans le privé), il a quand même fallu que je me penche sur quelque chose de plus... stable? Alors en 2015, dans le premier établissement où j'ai bossé, on m'a confié la mission d'être auxiliaire de vie scolaire pour un jeune homme en demande. En gros, je l'accompagnais pendant ses cours, les lui prenais, et travaillais avec lui. Et bah ça a été l'expérience la plus enrichissante de l'année scolaire. Mon barbu, lui, il a depuis quelques années la chance d'accompagner en vacances des adultes handicapés, et il m'a tellement manqué l'été dernier avec ça, que cet hiver, pendant Noel et Nouvel An, j'ai demandé à faire un séjour avec lui, parce que mine de rien, ça semblait super intéressant. ET BAH ÇA L'A ÉTÉ! Du coup, l'année prochaine, je tente le concours de moniteur éducateur, parce que je pense que j'ai trouvé ma voie. Et ça fait du bien. Même si à presque 27 ans et demi (oui c'est important de préciser) je suis encore une grosse flipette sur l'avenir, je pense enfin savoir où je vais. (ouais bon ok, il était temps)

Du coup, je pense revenir de temps en temps, déjà, je pense venir te parler de l'opération que j'ai subit, une fois que tout sera terminé. Et le reste, on verra... Je vais aussi essayer de refaire un peu la déco par ici, ce serait pas mal...

Allez, ciao bye bye, je te laisse admirer mon doigt de pied gonflé ;)


3 commentaires:

  1. Bouhouhou, avec cette police d'écriture je n'arrive pas à lire. Je repasserai demain quand je serai moins fatiguée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais un doute sur la police justement, je vais tenter d'arranger ça ;)

      Supprimer
    2. Ah merci, c'est beaucoup plus agréable comme ça! Je peux reprendre ma lecture :)

      Supprimer

Tu veux voir si je t'ai répondu? Abonne toi par e-mail ;)