Pages

jeudi 6 avril 2017

Film - La couleur des sentiments



Bon, j'ai pas vérifié si quelqu'un quelque part avait déjà parlé de ce film, mais ce soir, en le voyant pour la 4ème fois (si ce n'est plus), je me suis dit que peut-être, je serai lue, et que peut-être, je vous donnerais envie de le voir.

D'abord, c'est l'adaptation d'un livre, The Help, de Kathryn Stockett, paru en 2009. Je dois le lire. Depuis le premier visionnage du film je dis ça, et puis j'oublie, ou alors le peu de fois où je peux lire je m'enivre avec Marc Levy (non, j'ai pas honte). 
En 2011, Tate Taylor décide de l'adapter au cinéma.

Grosso merdo, l'histoire se déroule à Jackson, dans le Mississippi au début des années 60. Skeeter, une jeune femme blanche vient de terminer ses études et dans l'espoir de devenir écrivain, décide de s'intéresser aux conditions des bonnes noires qui gèrent les maisons et les enfants des blancs. Avec l'aide de deux bonnes, Aibileen et Minny, elles vont convaincre d'autres bonnes d'écrire un livre ensemble sur leurs vies, leurs histoires, et les histoires de leurs employeurs, le tout, pour l'époque, en prenant de gros risques.

Je ne t'en dis pas plus pour l'histoire, car c'est réellement à voir. Ce film me touche à chaque fois que je le vois, l'envie d'être aussi culottée que Skeeter me prend aux tripes à chaque fois, et me donne envie de soulever des montagnes. Sa détermination est fabuleuse, ce qui la pousse avec le temps et les révélations des bonnes, de couper les ponts avec ses amies d'enfance, femmes au foyer, qui emploient ces mêmes bonnes qui lui livrent leurs secrets.
Le film tourne sous la voix off d'Aibileen, à laquelle on s'attache très vite. Très honnêtement, si c'est romancé, c'est très bien fait. On s'attache aux personnages, on déteste ceux qu'on doit détester, et surtout on s'insurge. Parce que malgré la romance, c'est bien ce qu'il devait se passer à l'époque. Et même si aujourd'hui on trouve cela révoltant et qu'on a eu la chance de grandir dans la tolérance (pour certains, bien sûr), il ne faut pas oublier ce par quoi les personnes qui ont créé l'Histoire sont passées. 
Bon je l'ai dit, ça reste romancé, mais les messages passent, les émotions aussi, et ça touche profondément. À part te dire de foncer le voir sur Netflix, ou même encore de lire le livre (promis, je finis mon livre actuel et je fonce l'acheter en librairie), je ne sais pas quoi te dire d'autre. Je n'ai pas le droit de t'en dire plus, ce serait te gâcher la beauté de se film qui ne manque ni d'humour, ni de sincérité.
Si j'ai pas réussi à te convaincre, c'est Emma Stone (au passage, que j'adore) qui joue le rôle de Skeeter, le rôle d'Aibileen est interprété par Viola Davis, et Minny par Octavia Spencer (qui a quand même eu un Oscar de la meilleure actrice pour un second rôle dans ce film), autrement dit, un super casting.

Donc si tu as Netflix, fonces, et pour les autres, louez le, achetez le, vous ne le regretterez pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tu veux voir si je t'ai répondu? Abonne toi par e-mail ;)